Microsoft prend Nokia en main

Microsoft prend Nokia en main

C’est désormais officiel, la branche mobile de la firme finlandaise Nokia passe désormais sous la bannière de Microsoft. Ce rachat historique a été annoncé il y a deux ans déjà, mais c’est seulement le 25 avril dernier que la transaction a été finalisée. Nokia tourne donc une page de son histoire.

Une concrétisation attendue

Le bouclage de la transaction s’est fait attendre, car il a fallu l’autorisation des autorités de régulation du marché, notamment l’aval de la Commission européenne. Celle-ci conclut à une absence de violation des règles de concurrence, et a donc entériné une transaction qui s’est faite par le paiement d’une coquette somme de 5,44 milliards de dollars. La firme de Redmond a acheté la branche de la téléphonie mobile Nokia, dans le but d’étendre l’expansion de son système d’exploitation Windows, sur le marché des mobiles et des tablettes. Le marché est très concurrentiel et cela faisait longtemps que le géant américain était à la traine, comparé à ses adversaires, Apple et Google avec respectivement IOS et Android.

Un nouveau souffle pour Nokia

Quant à Nokia, cette décision lui permettra de retrouver sa place sur le marché. La marque n’occupe aujourd’hui que le 8e rang dans le classement des fournisseurs de smartphones, alors que dans les années 2000, il était encore le leader de toute la téléphonie mobile. Pourtant, les pertes subies depuis 2011 se sont, substantiellement, réduites avec la mise sur le marché de la gamme Lumia. La firme Nokia reste tout de même encore le 2e leader de la téléphonie classique, juste derrière la marque Samsung.

nokia-microsoft1

Une opportunité pour Microsoft

Avec son nouveau statut de constructeur de smartphones, Microsoft devient alors le fournisseur de la gamme Nokia X qui fonctionne sous Android et ce jusqu’à nouvel ordre. Les avis ont divergé, sur le point de savoir si cette gamme continuerait à être produite et si elle continuerait à fonctionner sous Android. La réponse est désormais acquise si on se réfère aux dires de Stephen Elop, le dirigeant actuel de Nokia. Selon lui, rien n’empêche la coexistence de plusieurs systèmes d’exploitation au sein de Microsoft. Le temps nous confirmera sans doute l’exactitude de ces propos.

De nouvelles règles de management

Quant à Nokia, elle ne gère plus que sa branche entités et réseaux appelés Nokia services and Network  qui représente, tout de même, un équipementier de choix dans le domaine de la télécommunication et des infrastructures de base. En matière de ressources humaines, il était prévu que le staff du département technologique de Nokia reste à son poste basé en Chine, mais finalement, une vingtaine d’entre eux va donc rejoindre Microsoft. La gestion des firmes basées en Corée reste à Nokia, tandis que Microsoft prend en main le nom de domaine nokia.com et les réseaux sociaux, pour au moins un an, à partir du contrat de cession. Pour l’heure, un changement de raison social de Nokia en Microsoft Mobile n’a pas encore été confirmé.

Pour conclure, rien n’est perdu pour le dirigeant actuel de Nokia, puisqu’il est promu au poste de vice-président au sein du service Devices de Microsoft ; ce qui est une décision logique, pour une personnalité qui a su remettre la firme finlandaise sur les rails de la concurrence.

Home by SFR : La Box incluant la domotique pour bientôt Article précédent Home by SFR : La Box incluant la domotique pour bientôt La publicité sur internet en pleine mutation Article suivant La publicité sur internet en pleine mutation

Ajoutez un commentaire

*
*
*